Les signes d’une tendinite

Atteignant le plus souvent l’épaule, la tendinite est une maladie de l’inflammation des tendons. Rappelons que les tendons constituent l’extrémité des muscles qui servent à attacher les os à d’autres parties du corps. Cependant, comme toute maladie, la tendinite présente des signes qui sont ses symptômes. Quels sont ces signes ? Y-a-t-il des traitements et des moyens de préventions contre la maladie ? Vous en saurez davantage en consultant le reste des lignes de l’article.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Généralement, la tendinite présente comme symptômes une douleur lors de la mobilisation de l’articulation atteinte par la maladie, un léger gonflement de la partie atteinte. De même que la perte de la mobilité du membre atteint par le mal. Sans oublier les rougeurs au niveau de la peau de la partie atteinte et une augmentation de la chaleur au niveau de la partie atteinte.

Au regard de ces symptômes et de leurs degrés de gravité, on peut classer la tendinite en trois niveaux. D’abord, la tendinite de niveau 1. Lors de la sollicitation du tendon à ce niveau de gravité, il est ressenti une douleur. Cependant, lorsqu’on est en mouvement, la douleur disparaît progressivement.

Ensuite vient la tendinite de niveau 2 qui se traduit par une douleur de plus en plus persistance lors d’un effort. Enfin vient la tendinite de niveau 3 qui se traduit par une douleur omniprésente qui rend les mouvements impossibles. En effet, la douleur est d’abord ressentie lors d’un effort mais à cela s’ajoute sa persistance lors des mouvements de la vie quotidienne.

Quels sont les traitements prévus pour ma maladie ?

Généralement, tous les cas de tendinite se soignent avec du repos. En ce qui concerne la partie qui présente l’inflammation ainsi que la douleur, on peut utiliser la méthode du froid pour les traiter. Cette dernière consiste à appliquer pendant 20 minutes et ce deux à trois fois par jour une poche de glace sur la partie concernée.

Si en dépit de cela, la douleur est persistante de plus d’une semaine, il est préférable de faire recours à un médecin. Celui-ci pourra vous prescrire des antalgiques tels que l’ibuprofène ou l’aspirine. Il pourrait également vous prescrire des anti-inflammatoires ou vous faire près du tendon douloureux une injection de corticostéroïdes.

Il faut par ailleurs noter que le traitement par ondes de choc ainsi que l’électrothérapie sont des moyens efficaces pour traiter la tendinite. Mais ces traitements sont plus réservés aux sportifs de haut niveau.